B

 

 

bachique (adj)

dénué de sens, comme les paroles d’un ivrogne

1490; lat. bacchicus, de Bacchus avec donc un rapport avec le vin.

 

bafuter (v)

1 dire du mal de qqn, de qqch 2 dénigrer, mépriser

v fr befe = moquerie, mensonge (?)

C’te bonne femme-là, a l’arrête pas d’bafuter les autes

 

bâiller (v)

parler très fort, crier, hurler

v. fr béer, bayer = ouvrir la gueule

Mais arrête don d’bâiller comme ça, tu m’assabouis

 

baladin (n m)

nomade, romanichel

peut-être de balar (danser), du latin ballare = bal

 

balan (n m)

1 balancement.

2 incertitude

XIIe; du lat. pop. bilancia, du lat. vulg. bilanx, de bis «  deux fois  », et lanx «  plateau (de balance)  »

 

ballasse n f)

paillasse de lit (emplie de balles)

v. 1220; gaul. balu, cf. anc. franç. baler = vanner

 

balles (n f-pl)

enveloppe des grains de céréales

1549; gaul. balu

 

ballier (n m)

endroit dans une grange où on conservait les balles d’avoine destinées à l’alimentation des vaches (mélangées à des betteraves ou à des choux-raves)

1549; gaul. balu

 

baltarner (v)

lambiner

T’es en r’tard ! T’âs encore baltarné en ch’min !

 

bancelle (n f)

petit banc

banc

 

banniére (n f)

long pan de chemise

L’grand-pére, i l’té en banniére dans la cour.

 

banquette (n f)

accotement, bas-côté d’une route

1417 de l'ancien provençal banqueta, dimin. de banc

 

barbis (n f)

brebis

Début XIIè. berbis, lat. pop. berbicem

 

barbouillé (n m)

jeune prétentieux

Depuis qu’il est à la ville, son gârs, c’est un vrai p’tit barbouillé !

 

bârriau (n m)

porte, petite barrière à claire voie

de barre, barreau

 

bâs-cul (n m)

enfant (par allusion à sa petite taille) mais aussi parfois péjoratif

Son gamin, c’est une espèce de p’tit bâs-cul qui fait ben des bêtises.

 

bas-enfant (n m)

petit-fils, petite-fille

 

basse-goutte (n f)

petite pièce à plafond bas

 

bassie ou bacie (n f)

1 pierre d’évier

2 par extension, local où elle se trouve

bas lat baccia = récipient

 

bassiner (v)

embêter, ennuyer

v. 1300; de bassin

Mais tu m’bassines anvec tes questions

 

bassins (n m-pl)

mancherons de la charrue

peut-être parce qu’ils étaient à proximité du bassin du laboureur

 

battoué (n m)

battoir de lavandière

 

baucheton (n m)

bûcheron

de boscheron, XIIe; du rad. bosc = bois

 

bauge (n f) (voir forme)

1 “gîte” du sanglier

2 “gîte” du lièvre ou du lapin

1489 bauge = gîte de certains animaux

 

baugeat (n m)

lit sale, en désordre et pas fait, avec un creux au milieu. Explication : autrefois, on utilisait une paillasse emplie de balles d’avoine, paillasse dans laquelle le corps du dormeur laissait un creux, un peu comme une bauge.

de bauge

J’aurais pâs envie d’ête obligé d’coucher dans son baugeat.

 

béché (adj)

se dit d’un œuf quand le poussin commence à le casser de l'intérieur.

XIIè bécher = éclore, percer la coquille

 

bé-dame

bien sûr ! c’est évident

Bé-dame, i pâsse par ici pour vouère sa chérie !

 

bébelle (n f)

jouet de peu de valeur

 

béch’ton (n m)

bec d’un récipient en terre

1120 bec, 1170 becheron = petit bec

 

béchouéter (v)

placer tête-bêche

1778; de béchevet « double chevet »

On béchouète les bouteilles dans le carton.

 

bécler (v)

1 bêler (chèvre)

2 bégayer

Pour une foué, il a répondu sans bécler.

 

bédiau (n m)

bedeau

XIIè bedel, bidel=officier municipal subalterne frq. bidil=crieur public

 

bégaud (adj)

lait de la vache juste après le vêlage

gaul mesigus = petit lait

 

beluettes (n f)

1 étincelles

2 étoiles qu’on voit (pas celles du ciel) (voir aberlucher)

XIIIe belluer = éblouir

J’me suis cogné la tête si fort qu’j’en ai vu plein d’beluettes.

 

ben (adv)

bien

T’es v’nu ben trop tou (tôt)

 

bénaise (adj)

à l’aise, bien

 

berdiner (v)

tinter, sonner (clochette de vaches par ex)

peut-être de l’onomatopée “berdin, berdin” pour imiter le tintement d’une clochette

 

berdouille (adj)

bredouille

 

berlaiser (v)

1 perdre son temps

2 parler pour ne rien dire

Mon domestique, il avance à rien, faut qu’i berlaise.

 

berlaud (adj)

niais, sot

de berlauder, verbe dialectal du Centre, d'un rad. berl- ou brel-, et suff. -aud.

 

berloquer (v)

remuer bruyamment le loquet d’une porte

peut-être de brelique, berluque (XVè) = petits bijoux sans valeur ou clés qui pendent à un ruban ou une chaîne et qui tintent

 

berlu (adj)

qui louche, (voir “aberlucher”)

1611 berluer = avoir la berlue

L’poure gamin, il est berlu et un peu bossu

 

berné (adj)

1 très sale, crotté

2 couvert d’excréments

XIIè bren, bran = ordure, excrément

Mais où qu’tu t’es don berné comme ça ?

 

bérouasser (v)

pleuvoir doucement

v fr brouasse

 

béroué (adj)

se dit du blé atteint du charbon

1080 bruir = brûler, griller (peut-être)

 

bérouette (n f)

brouette

XIIIe; dimin. de l'a. fr. beroue bas lat. birota = véhicule) à deux roues

 

bérouettée (n f)

contenu d’une brouette

 

bérouetter (v)

véhiculer de manière inconfortable

 

bertelle (n f)

bretelle

 

bertilles (n f)

brindilles

v fr bretille = éclat de bois

Va don m’chorcher des bertilles pour allumer l’feu.

 

besson (n m)

jumeau

besson 1260 lat pop bissonem

 

beu (n m)

1 bœuf

2 homme renfermé, voire un peu demeuré

I cause pâs, c’est un vrai beu !

 

beugne (n f)

bosse sur la tête

beigne (1272 Joinv) buigne (1378) bigne (Villon XIV)

 

beurrée (n f)

fromage blanc non battu avec sel, poivre, échalote, ciboulette, ou autres.

 

beuter (v)

donner des coups de tête (comme un bœuf ? prononcer beu)

I a deux chieuves qui s’beutent.

 

beuvée (n f)

mélange d’eau, de son et de grain écrasé pour les vaches après vêlage

de boire, bevable XIIIè = buvable

 

biaule (n f)

blouse bleue des paysans

v fr bliaut, bliaud

 

biber (un œuf) (v)

en aspirer le contenu par un petit trou

peut-être du lat bibere, boire

 

biche (n f)

femelle du lucane appelé cerf-volant

 

bicher (v)

embrasser, faire la bise

mot dialectal, var. de bécher «piquer du bec». le verbe a signifié aussi «embrasser».

 

bidette (n f)

jeune pouliche

1534 « âne »; a. fr. bider = trotter

 

bien (n m)

propriétés (meubles et immeubles)

Il a des biens un peu partout dans la région

 

bigleux (n m ou adj)

qui louche

1471; de biscler = bigler

 

billot (n m)

grosse bille en fer

 

bion (n m)

récipient en bois plein d’eau dans lequel les faucheurs portaient leur pierre à aiguiser

byon (ancien vase), dictionnaire roman

 

birette (n f)

personne qui, la nuit, se couvrait d’un drap blanc pour effrayer les bonnes gens

 

bissête (adj)

turbulent

 

bleussir (v)

bleuir

On fésait bleussir les fromages entre deux assiettes dans la maie

 

blouque (n f)

boucle

 

bobéchon (n m)

tête

 

bodi (n m)

veau en langage enfantin

v fr beudy = étable à bœufs (peut-être)

 

bodonne (n f)

vache (langage enfantin)

v fr beudy = étable à bœufs (peut-être)

 

bodrâille (n f)

organes du ventre, intestins

J’ai mal dans le bodrâille.

 

boloche (n f)

enflure causée par un coup sur la tête

 

bombocheur (n m)

noceur, fêtard, qui fait la bombe

 

bon (n m)

partie comestible de la noisette

L’écureuil touche pâs à une nouésette si l’bon est véreux

 

bondrée (n f)

rapace du genre buse

 

borser (v)

arrondir le dos

v fr borser = 1 enfler; 2 gonfler sa bourse

 

bossiau (n m)

boisseau

1190; boissel, boistiel, 1198; probablt dér. de boisse (attesté seulement au XIIIè), d'un lat. de Gaule bostia, du gaulois *bostia «creux de la main; poignée»

Va don chorcher un bossiau de p’tit blé pour les poulets.

 

bouais (n m)

bois

 

bouch’ture (n f)

haie

v. fr bousche, du germ. bosk=bois

 

bouchie (n f)

bouchée

 

bouelle (n f)

fille

lat puella = fille

Les Martin, i z’ont qu’des bouelles.

 

bouétâiller (v)

boitiller

 

bouffer (v)

éteindre une lumière en soufflant

v 1160; de buff-, onom. désignant ce qui est gonflé v fr bofer = souffler en gonflant les joues; XIIe

Bouffe la lampe, tu brûles le jour” disait ma grand-mère

 

bouin-ner (v) (prononcer en 2 syllabes : bouin ner)

1 vagabonder

2 fouiner

Qu’il est-t-i curieux, faut qu’il âille bouin-ner partout

 

bouinotte (n f)

Petite ouverture murale ou petite fenêtre.

I r’garde par la bouinotte pour vouère si l’facteur arrive .

 

boulasse (n f)

lieu où poussent des bouleaux

 

bouleyer (v)

mêler, mélanger (avec idée de désordre)

Touche pâs à mes afféres, tu vâs tout m’boulayer !

 

bouraquin (n m)

habitant du bourg par opposition à celui de la campagne

Les bouraquins, i causont pâs comme nous en campagne.

 

bourgeouaisiau (n m)

petit bourgeois (péjoratif)

 

bourrée (n f)

1- fagot de petites branches servant à allumet le feu

2- danse du Berri et d’Auvergne

1326; de bourrer

 

bourser ou boursiller (v)

manger des châtaignes cuites sans les éplucher, en les pressant avec les dents pour en faire sortir la chair et en rejettant ensuite l’enveloppe.

 

boustronné (adj)

de mauvaise humeur, boudé

Tu parles d'une tête de cochon, la v’là encore toute boustronnée.

 

bout-ci, bout-là (expr)

en désordre, pêle-mêle

I laisse tout bout-ci, bout-là, ça va ben pu vite que d’ranger!

 

boutasses (n f pl)

petits bouts de ficelle

 

boute (interj)

flûte ! zut ! c’est sans importance !

Boute ! Tu m’embêtes à la fin !

 

bragas (n m)

ensemble d’objets divers et sans valeur, avec idée de désordre

Eh ben, t’en âs un bragas dans ta chambre !

 

brâiller (v)

1- pleurer en hurlant

2- crier très fort

braillier (1265) lat pop bragulare, braire

 

brâillou (n m ou adj)

brailleur, pleurnicheur

1265; du rad. de braire

 

brandler (v)

branler

v fr brander = branler, brandir (XIè) ou v fr brandeler = agiter, secouer

 

branlons (n m-pl)

brandons

1112 brande = flamme, 1162 brandon = torche

On allumait le feu des branlons à la Saint Jean : c’était une fête.

 

brassie (n f)

ce qu’on peut porter dans les bras

XIVe; brachie XIIe; de bras

J’t’apporte une brassie d’bouais mort.

 

brâter (v)

quémander

Tu vâs pâs encore aller brâter cheux les vouésins !

 

breumer (v)

beugler, meugler

1528; a. provenç. bramar = mugir, braire, germ brammon

I s’pâsse quequ’chose d’pâs normal, i a une vache qu’arrête pâs d’breumer dans l’pré.

 

brevére (n f)

bruyère

 

breyette (n f)

braguette

1379, brayette = petite braie, dimi. de brague = culotte

 

bricole (n f)

toute petite ferme (quelques hectares)

 

bricolin (n m)

nom de celui qui exploitait une bricole

 

brincer (v)

briser en petits morceaux

 

brind’zingue (adj)

simple d’esprit

Faut pâs l’écouter : il est complètement brind’zingue.

 

brissaudes (n f-pl)

morceaux de panne de porc cuits dans leur graisse

 

broc (n m)

fourche à deux dents et à long manche utilisée pour charger les gerbes

broc XIIè objet pointu - broch = fourche, dictionnaire roman

 

buvâillon (n m)

buveur, soiffard (péjoratif)